25 septembre 2007

Eco-Clubs

Une boîte de nuit traditionnelle, avec un bon gros sound-system et ses lightshows en fonction environ 3X par semaine, consomme 150 fois + d'énergie/an qu'une famille composée de quatre personnes, selon Enviu, une organisation à but non lucratif environnementale.

Un groupe de recherche Hollandais vient de finaliser les plans de ce qui sera le premier éco-club du monde, qui emploiera les jeux de jambes de ses danseurs pour créer de l'énergie.
Quand les clubbers piétineront avec ferveur le dancefloor (dalles à ressort), ce dernier s'enfoncera d' environ 2 centimètres et activera un volant, qui capturera l'énergie cinétique pour la transformer ensuite en électricité, le but final étant de produire assez d'énergie pour alimenter les ressources entières du club.

Une 1ère version a été testée, celle-ci parvenant à illuminer les dalles de verre qui composent la piste de danse, toutes éclairées par des LED de 11W chacune.

Le plancher est encore au stade de prototype, mais Enviu a déjà signé un contrat pour l'installation d'un club à Rotterdam, reste encore à peaufiner le concept mais c'est un premier pas vers les éco-clubs de demain.

A quand la boite qui rémunère ses clients ?


Source : Popular Mechanics

0 commentaires: